Horizon Tales

Des espaces de solitude où les artefacts de l’appropriation se muent en mirage. La netteté des compositions met en scène cette évanescence et rend palpable la désertification planifiée. La beauté serait-elle un prélude au chaos?

Luc Maechel